Accueil > musées > Conférence sur l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes

Conférence sur l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes

evenement/conference-sur-l-empreinte-de-l-usine-sur-les-vies-quotidiennes Conférence sur l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes: - , at the MuséoSeine, le musée de la Seine normande
Le samedi 30 mars 2019 à 15h, MuséoSeine vous propose une conférence sur l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes, par Marine Simon

 

A l’occasion de l’exposition « Portrait du monde ouvrier » présentée par le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande, Marine Simon, chercheur-doctorante en histoire industrielle attachée au laboratoire de recherche GRHis, évoquera l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes.

La Première Guerre mondiale décuple l’intérêt stratégique des territoires le long de la Seine. Duclair, le Trait ou bien encore Caudebec-en-Caux polarisent à partir de cette époque des activités industrielles d’abord liées à l’économie de guerre. Le territoire est modifié avec l’arrivée de ces usines et l’organisation du travail est complètement bouleversé. Cette conférence s’attachera à revenir sur ce passé industriel, en s’intéressant plus précisément à l’empreinte de l’usine dans les vies quotidiennes des habitants

 

Conférence d’une durée d’une heure.

Réservations au 02 35 95 90 13.


Crédit photo © Loïc Seron300

GEO: (49.52431346488176),0.7223682404219289

Samedi 30 mars

Conférence sur l’empreinte de l’usine sur les...

Conférence

MuséoSeine, le musée de la Seine normande - Caudebec-en-Caux

Le samedi 30 mars 2019 à 15h, MuséoSeine vous propose une conférence sur l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes, par Marine Simon

 

A l’occasion de l’exposition « Portrait du monde ouvrier » présentée par le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande, Marine Simon, chercheur-doctorante en histoire industrielle attachée au laboratoire de recherche GRHis, évoquera l’empreinte de l’usine sur les vies quotidiennes.

La Première Guerre mondiale décuple l’intérêt stratégique des territoires le long de la Seine. Duclair, le Trait ou bien encore Caudebec-en-Caux polarisent à partir de cette époque des activités industrielles d’abord liées à l’économie de guerre. Le territoire est modifié avec l’arrivée de ces usines et l’organisation du travail est complètement bouleversé. Cette conférence s’attachera à revenir sur ce passé industriel, en s’intéressant plus précisément à l’empreinte de l’usine dans les vies quotidiennes des habitants

 

Conférence d’une durée d’une heure.

Réservations au 02 35 95 90 13.


Crédit photo © Loïc Seron